Informations complémentaires sur le service eau et assainissement

Le réseau d'eau / La production

Les captages d’eau potable de Prat Depuis 1996, par rétrocession de la commune d’Aubière, la commune de Pérignat exploite seule les ressources de ces captages, situés sur le flanc nord-est du plateau de Gergovie sur la commune de la Roche Blanche. Les ressources proviennent de trois captages : Fontmort, les Chiens et Prat, reliés entre eux jusqu’à une chambre de répartition installée en aval du captage de Prat.

Par arrêté préfectoral du 30 avril 2007, une Déclaration d’Utilité Publique a été prononcée, autorisant la commune de Pérignat à exploiter ces ressources. Dès 2009, les travaux de mise en conformité ainsi préconisés ont été réalisés, avec, notamment la création de chemins d’accès et la mise en place de périmètres de protection.

Un suivi et des contrôles réguliers des ouvrages sont effectués par les agents municipaux, ainsi que par la Société Lyonnaise des Eaux.

La production de ces captages ne suffit pas à couvrir les besoins en eau potable de l’ensemble de la commune. C’est pourquoi une partie de l’eau distribuée est achetée au SIVOM d’Issoire.

Le SIVOM d’Issoire La commune de Pérignat adhère au SIVOM d’Issoire pour la fourniture d’eau en gros. Le SIVOM alimente le réseau de Pérignat, pour partie, depuis le 15 février 1977.

Suite à la mise en conformité des captages en 2009, des travaux complémentaires ont été réalisés en 2010 sur les ouvrages :

  • - l’exutoire du répartiteur de Prat a été entièrement repris et réparé,
  • - le dispositif de traitement de l’eau, système de flip-flop installé à l’origine au répartiteur de Prat, a été remplacé par l’installation, au réservoir de Prat, d’un dispositif plus moderne de chloration asservi au débit d’arrivée.

Le réseau d'eau / La distribution

Les réseaux les plus anciens sont progressivement renouvelés, en même temps que la réfection de certaines voies et reprise des réseaux d’assainissement.
En 2011, une mission a été confiée à un bureau d’études pour mener une étude d’optimisation du réseau d’alimentation en eau potable. Celle-ci a permis d’analyser le fonctionnement du système de distribution d’eau afin d’optimiser la gestion de la ressource en provenance des captages de Prat et d’en renforcer la sécurité.

Démarré en 2009, le renouvellement du parc de compteurs d’eau de la commune s’est achevé en 2011 : 1 160 compteurs ont été changés. Ces travaux, étalés sur 3 ans, ont permis d’entreprendre simultanément la suppression de tous les branchements plomb en partie publique, obligatoire avant le 25 décembre 2013. Environ 150 branchements ont ainsi été supprimés, principalement localisés dans le centre-bourg.
Le remplacement des compteurs et la mise en place de la télé relève ont permis une meilleure identification des fuites chez les particuliers et une comptabilisation plus juste des volumes consommés. En conséquence, le déficit entre la part du volume d’eau produit et la part du volume d’eau facturé a nettement diminué sur l’année 2011 (36% en 2010 contre 17,8% en 2011).

Le réseau d'assainissement

La collecte des effluents Le réseau d’assainissement collectif s’est mis en place progressivement à partir des années 1950, en unitaire, dans les rues du vieux bourg, puis il s’est étendu au fur et à mesure de l’urbanisation de nouveaux quartiers en périphérie du bourg. Les effluents étaient alors dirigés vers la rase de Sarliève.

Aujourd’hui, les réseaux d’assainissement sont progressivement renouvelés en séparatif.

Le traitement A partir de 1982, une unité de traitement type lagune aérée a été mise en service permettant le traitement des effluents. Après 27 ans de fonctionnement, cette station, sous dimensionnée, a été supprimée en 2009 au profit d’un raccordement des effluents de la commune au réseau d’assainissement intercommunal. Désormais les effluents de la commune transitent par un poste de refoulement installé sur le site de l’ancienne lagune, puis par une canalisation traversant l’autoroute, puis établie le long de la rase de Sarliève jusqu’au poste de refoulement d’Aubière, pour être traités à la station des Trois rivières. Cette station est gérée par Clermont-communauté.

Le site de l’ancienne lagune a été entièrement réhabilité : une partie des bassins a été conservée en bassin d’écrêtement des inondations, un déversoir d’orage a été construit en amont du poste de refoulement et une plateforme de stockage des matériaux utilisés par le service technique a été créée.

Principaux investissements réalisés

En attente de publication

En projet

Réfection des réseaux d’eau et mise en séparatif des réseaux d’assainissement les plus anciens :

  • - avenue de la République (1935-1957)
  • - avenue du château (1957)
  • - rue Croix Notre Dame (1970)
  • - impasse clos Notre Dame (1970)

Suite aux conclusions de l’étude d’optimisation réalisée en 2011, une programmation de travaux a été établie :

  • - Recherche de fuites sur le secteur de la Pommeraie
  • - Extension de l’étage de Sounely
  • - Renforcement de la conduite d’adduction des captages
  • - Modification de la chambre des vannes du réservoir de Prat pour supprimer les départs au trop-plein
  • - Construction d’une nouvelle cuve au réservoir de Prat pour optimisation de la production et sécurisation de la distribution
  • - Réfection du réservoir des Gardes ou suppression de l’étage des Gardes
  • - Extension de l’étage de Prat pour alimentation du complexe sportif et culturel par la ressource de Prat
  • - Renouvellement et simplification du réseau de distribution d’eau avenue de la République

Liens utiles

Généralités

Assainissement individuel

Travaux de réseaux sur domaine public