Le service eau et assainissement : Présentation

Le personnel

Technique : l’ensemble du personnel technique peut être amené à intervenir sur les réseaux ; cependant, MM. Jacques Gauthier et Bernard Blottière sont plus spécifiquement attachés au suivi et à l’entretien des réseaux d’eau et d’assainissement (réparations, relevés, interventions sur réseau, changement des compteurs).

Le Service Eau et Assainissement s’assure du bon fonctionnement des installations par des contrôles et entretiens réguliers des réseaux et différents ouvrages. En complément de ces interventions régulières, des sociétés privées interviennent sur les réseaux pour certaines prestations : contrôles et vérification des installations de production et de stockage d’eau potable, contrôle des dispositifs de sécurité incendie, entretien des réseaux d’assainissement, contrôles et diagnostics des installations d’assainissement non collectif...

L'eau

Les ressources en eau de la commune de Pérignat proviennent, selon les années, jusqu’à 62% de l’achat d’eau au SIVOM d’Issoire et à 38% de la production de ses propres captages (dits « de Prat »), situés sur le flanc nord-est du plateau de Gergovie

Avant distribution, une désinfection par chloration a été mise en place dans le réservoir de Prat pour le traitement de l’eau en provenance des captages communaux.
Des contrôles de chloration en plusieurs endroits du réseau sont effectués deux fois par semaine par les agents municipaux, et des contrôles plus complets en laboratoire sont réalisés par l’Agence Régionale de Santé environ tous les deux mois.

LE RESEAU DE DISTRIBUTION D’EAU POTABLE de la commune s’organise de la façon suivante :

  • • le secteur sud (Noalhat, les Horts, la Pommeraie, Bonneval – sauf chemin de Nacaire) et une partie du secteur sud-ouest (Dieu le Père, Charrots) sont alimentés par le réseau du SIVOM « le Cendre ;
  • • le secteur nord-ouest (Sounely) est alimenté par le réseau du SIVOM « Aubière » ;
  • • le centre-bourg est alimenté par le réseau des captages de Prat ;
  • • les secteurs nord-est (Gravins, Marais, Saulée) et est (Hameaux de Gergovie I et II) sont alimenté alternativement par le réseau du SIVOM « Le Cendre » et par le réseau de Prat, en fonction de la production des captages.

Les riverains du chemin de Nacaire sont desservis par le réseau d’eau potable de la commune de la Roche Blanche, géré par le SIVOM d’Issoire.

Pour plus de détails sur le réseau d’alimentation de votre habitation, vous pouvez consulter la rubrique documents à télécharger « alimentations secteurs ».

La longueur totale du réseau de distribution d’eau potable est d’environ 20 km.

L’assainissement

Le territoire communal est divisé en deux zones d’assainissement :

UNE ZONE D’ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL La zone sud de la commune n’est pas desservie pas un réseau public d’assainissement collectif : secteurs de Noalhat-les Horts-le Petit Bonneval correspondant à la zone UG* du P.L.U., et représentant environ une cinquantaine d’habitations. Dans cette zone, chaque habitation doit être équipée d’un dispositif d’assainissement individuel.
Un Service Public d’Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) a été créé en 2007 pour assurer le diagnostic et le contrôle des installations existantes, ainsi que les contrôles de conception et de bonne exécution des installations neuves. Cette mission a été confiée à la société VEOLIA Eau.
Pour plus de renseignements sur l’assainissement individuel : http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr/1-tout-savoir-sur-l-assainissement-r56.html

UNE ZONE D’ASSAINISSEMENT COLLECTIF Le reste de la commune est desservi par le réseau public d’assainissement collectif. Mis à part certains secteurs du centre bourg qui disposent encore d’un réseau unitaire (eaux usées et eaux pluviales mélangées), la majorité des zones urbanisées de la commune sont désormais équipées d’un réseau séparatif (un collecteur d’eaux usées et un collecteur d’eaux pluviales) ;
La collecte des eaux usées s’effectue via 17,5 km de réseau, dont 12,5 km de réseau séparatif. Depuis septembre 2009 et la suppression de la station d’épuration communale, le traitement de ces eaux usées s’effectue à la station intercommunale des Trois Rivières (gérée par Clermont-Communauté) via un poste de refoulement installé sur le site de l’ancienne lagune.